Transmission sur fibre optique

Pertes et atténuations

Pourquoi y a-t-il des pertes ?

Une perte, ou atténuation se traduit en fibre optique par la perte d'énergie lumineuse dans la fibre.
Elle est mesurée en dB/Km.

Les longues portée utilisées avec les fibres optiques influent directement sur le signal lumineux, mais ce n'est pas la seule cause d'atténuation qui existe. Dans la suite de cette page sera détaillée les principales pertes.

Différents types d'atténuation

Type de perte Explications
Absorption Perturbation du photon de lumière par un électron d'un atome d'impureté
Diffusion Variation locale de l'indice de réfraction du coeur de la fibre
Changements de densité ou de composition dans la matière
Courbures Torsion dans la fibre
Non respect du principe de réflexion totale interne
Dispersion chromatique Variation de la vitesse des signaux lumineux de longueurs d'onde différentes
Dispersion intermodale Phénomène appliquable uniquement aux fibres multimodes.
Variation en temps de la propagation des signaux lumineux empruntant des modes différents.
Pertes de connectique Séparation longitudinale
Désalignement radial/angulaire
Excentricité/ellipticité des coeurs
Pertes et attenuations

Il est utile de noter que la dispersion chromatique intervient uniquement dans le cas où on utilise différentes radiations lumineuses au sein d'une même fibre.
Typiquement, lors du multiplexage WDM, on va faire passer sur une même fibre, plusieurs longueurs d'onde (de couleurs différentes).
On aura donc une dispersion chromatique du fait de la différence de vitesse de propagation des signaux de longueurs d'onde différentes.

Bilan des pertes

Pour résumer toutes ces pertes et atténuations qui existent au sein d'une fibre optique, voici un schéma récapitulatif :

Bilan des pertes au sein d'une fibre

Les pertes introduites par couplage sont en général d'environ 0,2 dB.